Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 14:33


 olivia's faceRécemment, j'ai eu à corriger un bio de  Alejandro González Inárritu, j'ai donc voulu connaître ses films. Passons rapidement sur  « 21 grammes », un je-ne-sais-pas-comment-ça-s'appelle avec le primesautier Sean Penn et l'incommensurable Charlotte Gainsbourg méconnaissable ; attention ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écris, j'adore Charlotte sauf lorsqu'elle chante du Beck et qu'elle joue dans « Antichrist ». Alors, je me suis adressée à mon pourvoyeur, mon fils à moi, pour savoir s'il avait autre chose dans sa dvdthèque. Après consultation de son Rolodex, il m'a sorti Babel. Il m'a encouragée à le visionner sur le champ : « C'est nul à chier »

Préambulo


Je me souvenais de la critique de Télérama, et selon mon magazine catho-bobo-intello de gauche préféré : Brad Pitt n'a jamais été meilleur.  Ils ont pas vu "Seven".?  A vous faire croire que Brad a un rôle dans ce film, je croyais qu'il se contentait d'être là . Il pleure, ok, il empêche sa femme de saigner (elle a pris une balle tirée par un gamin marocain, provenant d'un fusil offert par un chasseur japonais dont la fille sourde-muette est également un peu nympho, bref).  Brad aide aussi Cate Blanchett, à faire pipi, comme si s'abaisser à des gestes aussi triviaux donnaient de la profondeur au rôle. Il montre des photos de ses gosses au guide qui l'a accueilli dans son bled en attendant qu'un magnifique hélicoptère américain vienne à son secours.  C'est à portée de n'importe qui.

Au préalable, un vétérinaire a recousu Cate Blanchett à vif, sans lui donner quoi que ce soit pour l'anesthésier, évidemment, sinon çaserait pas drôle... Cate crie, of course. Mais Bon Dieu, pourquoi prendre Cate Blanchett pour pisser, saigner, crier et se faire recoudre par un vétérinaire marocain? On la voit à peine. Paris Hilton aurait parfaitement fait l'affaire. Après, on lui met une attelle et une vieille Marocaine lui fait fumer un truc qui l'endort (pourquoi elle ne lui a pas donné avant qu'on la recouse, bordel?).

 

Marroco


Chaque séquence ne dure que quelques minutes à la fois, c'est pour éviter qu'on comprenne l'intrigue, sinon je vois pas . Pendant ce temps là, un Marocain vend un fusil à un autre Marocain. Là, c'est sans doute tourné au Maroc. Très con, il file le fusil à ses mômes pour tuer les chacals qui bouffent les moutons. Attention, les deux mômes sont encore plus cons que leur père, car ils se battent pour savoir jusqu'où peut tirer le fusil. Ben, jusqu'à un bus où il y a Brad et Cate, banane ! Et c'est le début de leurs ennuis à tous. Car quand t'es un pauvre petit con de Marocain qui tire sur une Américaine, t'as intérêt à numéroter tes abattis et à creuser ta tombe.

 

Sombrero


C'est pas tout, des gosses qui n'ont rien fait ceux-là, il y en a deux autres à San-Diego, Etats-Unis, donc, l'intrigue ne se déroule pas QUE au Maroc. Ils ont une nounou mexicaine qui doit aller au mariage de son fils. Oui mais, les parents ne sont pas là, alors, elle décide de les emmener avec elle au Mexique illégalement. Dis donc qu'est ce qu'on voyage dans ce film ! Mais qui sont ces parents et pourquoi ne sont-ils donc pas de retour pour prendre soin de leurs putain de mômes? Meanwhile, la petite Japonaise se fout à poil devant un flic parce qu'il a l'air gentil au moment où il se présente à son domicile. Elle a une vie de rêve cette gamine dont la mère s'est suicidée, dont le père n'est jamais là et de surcroît est suspecté par la police...Elle fait tout ce quelle peut pour se faire sauter, la niakoué, hélas, elle n'y arrive pas, elle croit que c'est parce quelle est muette, c'est juste qu'elle est trop jeune, trop immature, si on suit bien le montage, on comprend que ça fait partie du film.

 

Mexico


C'est tellement irritant que je vous donne la clé de l'énigme. Le père de la Japonaise est chasseur, sa femme s'est probablement suicidée avec son fusil. Il va chasser au Maroc. Il offre son fusil à son guide. Le guide vend le fusil à un autre Marocain contre 500 dirhams et une chèvre. Vous me suivez? L'acheteur laisse ses deux mômes garder les moutons avec le fusil. L'un des mômes tire sur le bus dans lequel il y a Brad et Cate) ; en fait , la nounou emmène au Mexique les enfants de Brad et Cate, manque les perdre en plein désert, la Japonaise se jette nue sur le joli policier mais se réconcilie avec son père. Les flics marocains sont dûment mandatés pour retrouver les agresseurs de Cate, donc ils tuent le petit Marocain qui n' a  pas tué Cate puisqu'elle n'est même pas morte et que c'est l'autre petit frangin qui a tiré. La nounou mexicaine est expulsée vers le Mexique, logique.


Moralité zéro.


Les beaux Américains s'en sortent. Les pauvres Marocains sont tabassés, la pauvre Mexicaine est bafouée. On cherche Altman, on cherche une fin stupéfiante à la M'Night Shimalayan. On espère que la musique arabisante va tourner Enio Morricone. Makache.

 

Et hop ! C'est la fin. Et cette histoire a  été bombardée d'une méga ration d'Oscars, de Césars et autres Golden Globes!

Méga ration de crise de nerfs.


Copyright. Olivia van Hoegarden

 

link

Partager cet article

Repost 0
Published by oliviavanhoegarden.over-blog.com
commenter cet article

commentaires