Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 19:47

 

Capture.PNGSi la vie de couple « c'est enfin découvrir la personne qu'on va adorer enquiquiner pour la reste de sa vie », Marie (la volcanique Mélissa Drigeard)et Simon (Morgan Perez) en font l'amère expérience. Passé l'amour fou et la passion, la découverte de l'autre empoisonne insidieusement les relations homme-femme. Forcément, comment retrouver l'amour absolu, quand il faut faire face à la vie quotidienne, gérer les travers de cet être dont jadis on embrassait les pas? , « Tu as oublié que c'était l'anniversaire des deux ans et demi de notre rencontre..  », « Si tu crois que je ne t'ai pas vu mater le cul de la serveuse ? » « Mais si je fais des efforts, pas plus tard que ce matin, j'ai rebouché le tube de dentifrice... ! », « Avant on faisait l'amour... ». Aïe dans la vie amoureuse, il y a des cactus.

Pourtant Marie et Simon se débattent furieusement pour en arracher les épines quitte à se faire encore plus mal.

 

Marie et Simon font le choix de la thérapie de couple, coaché par un psy (Pierre Azéma). Un Deus Ex Machina qui va multiplier les tours de passe-passe pour remettre les amants sur la bonne voie: les rendez-vous d'activité sexuelle à heure fixe, le temps de parole, chacun son tour, chrono en main pour ne pas interrompre l'autre et même le groupe du week-end où ils se retrouvent parmi d'autres couples, perdus eux aussi dans les méandres du conjugo. Au programme, bio-énergie, rebirth, gestalt, rêve éveillé, cri primal...

Melissa.PNG

Or, si Marie adhère avec enthousiasme et détermination à toutes ces méthodes post-soixantehuitardes, Simon semble plutôt mou du genou. Normal, l'égo de l'homme, son cerveau reptilien, le freine dans l'expression du moi. Simon veut abandonner la thérapie, un nouveau sujet de discorde dans ce couple terrible.

 

Le suspense est à son comble. Chaque mot frappe le spectateur au cœur et le renvoie à ses propres errances. Des dialogues savoureux et percutants, ciselés par Mélissa et son co-auteur, Vincent Juillet qui avaient déjà sévi sur Les 4 Deneuve. Alors, quitte-moi ou ne me quitte pas ? Réponse sur la scène du théâtre Michel.


trio-comediens.PNG

Foncez voir cette comédie qui fait la part belle aux rires et aux grincements de dents. En bonus, une scène hilarante qui permet, selon les goûts de chacun, d'apprécier la plastique irréprochable de Mélissa Drigeard et la silhouette impeccable et moulée de noir de Pierre Azéma. C'est simple, on n'avait pas vu de personnages aussi nus, cérébralement nus, physiquement nus, depuis la comédie musicale Hair.

 

olivia's faceCopyright : Olivia van Hoegarden

 

Même si tu m'aimes de Mélissa Drigeard et Vincent Juillet

Mise en scène de Julien Boisselier

Théâtre Michel

38, rue des Mathurins

Séance à 19h

Partager cet article

Repost 0
Published by oliviavanhoegarden.over-blog.com
commenter cet article

commentaires