Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 00:16

Maitre nageur

Les échos de l'aquagym le matin à 11h30 au fond de la piscine à remous.

Toutes ces dames sont en appui, les bras le long du corps (exercice nécessaire au travail des épaules et des biceps) sur leurs haltères en polystirène. Cela ne les empêche pas de papoter sur les petits enfants, les mères Alzheimer, les noces d'or, la confection de gâteaux pour la Noël de la Résidence Renaissance, maison de retraite médicalisée où vivent de riches retraités qui partagent leur temps entre le bridge, le rummikscube, la visite quotidienne à la boulangerie toute proche mais où la baguette leur sert souvent à sauter à l'élastique tellement il y a de cahoutchouc végétal dedans ou alors, choix crucial : "Ah, ben oui si on veut mieux ya la baguette tradi qui vaut juste 1€ de plus, la qualité c'est bien mais c'est plus cher." C'est l'argument de Françoise, la plus antipathique des boulangères, tenez ya qu'à voir, elle ressemble à Muriel Robin avant chirurgie esthétique. De toute façon, ces Messieurs Dames les Anciens, énîvrés au Prozac, au Temesta et au Xanax qui leur assurent au moins trois heures de sommeil chaque jour, oublient vite la piètre qualité des produits et chaque matin, ils reviennent se faire fourguer du pain issu de l'Hévéa chez leur Françoise. Ils vont ensuite se procurer à manger chez le boucher d'à côté, Charles-Edouard Dunoyer, le seul boucher antillais surdiplômé que je connaisse, qui ne fait aucun accra ni aucun boudin épicé eu égard au transit des ses clients. Je me demande parfois, s'il n'est pas sorti major d'HEC. Sonoie de veau est à tomber, son filet de boeuf à faire tomber votre porte-monnaie mais il connaît son monde, chaque octogénaire est traitée aux petits oignons et appelée par son petit nom : Josyane, Yvette, Simone, Félicie aussi et Germaine ; les gars se font donner du Raymond, du Oscar, du Jules, du Jean-Marie, pas un seul Kevin à l'appel (mais ça viendra avec Abdullah et Léonarda, faut pas déconner, on est très accueillants avec les émmigrés à La Celle Saint Cloud, ya bien un jour où on va se mélanger, vers 3014, j'en suis sûre).  Et quand on leur pèse leur tranche de jambon ou leur steack haché de 100 grammes, (il y a quelques grammes de plus, je vous les mets, André ?) ils répondent : "Non !", histoire de montrer qu'ils ont encore la commande de leur vie. Et moi ? Je suis trop jeune pour la familiarité, Dunoyer, il me submerge d'un flot de " Madame Petit" long comme le gras, comme le bras, pardon. 

 

Mais bon, revenons au sujet que je voulais aborder, l'aquagym où toutes les ados (à partir de 55 ans) encore valides, se retrouvent, à la piscine Corneille tout récemment rénovée, le lundi et le jeudi, même Anne-Marie qui a 86 ans qui ne vient jamais sans être passée chez Roger, le coiffeur, sans ses boucles d'oreille et un magnifique rouge à lèvres, discrètement parfumée à l'eau de Cologne Saint-Michel. Elle  a dix enfants, plus les petits enfants et "les pièces rapportées", à Noël, ils seront 51 à table (Putain, l'angoisse, mais " Ce sont ses filles qui feront le service"). 

 

Attention ecce El Matador, Daniel, le mono, rien qu'à sa vue, ces dames frissonent toutes ce qui contribue à accentuer le remous du bassin-spa à 30° où nous étirons nos pauvres muscles frappés de raideur par la chute d'hormones : "Tu sais, avant mon retour d'âge, je montais les 5 étages de chez moi, maintenant, je prends l'ascenseur." "Ah, oui à partir d'un certain âge, on se fatigue plus vite..."

Bon, mais Daniel, il n'a pas que ça à foutre, juste après notre cours de 11h30, il a le 4e âge qui piaffe, canne à la main, maillots de bain des années 1920 pour les dames et moule-bite indécent pour ces messieurs (c'est incroybale qu'à 90 ans, il aient encore un sexe aussi énorme). Le temps qu'ils se foutent à la baille en s'exclamant : "OOOh, elle est plus froide que la semaine dernière !", prennent leurs frites, s'ébattent et remontent péniblement l'escalier qui les mènent aux douches, Daniel leur a juste fait faire deux trois abdominaux.

 

Mais parlons de notre séance de torture bi-hebdomadaire où Daniel s'ingénie à nous faire souffrir, nous assourdir avec Coldplay, enfin j'exagère, avant d'être dures de la feuille à cause de Coldplay, y a du chlore qui va passer sous le plongeoir. Bon on s'échauffe, on y va.

Le Daniel : "Allez-y Mesdames, serrez les fesses, gaînez les cuisses et pensez à la jolie table de fête que vous allez dresser pour recevoir votre famille à Noël. Je vois d'ici que mes collègues de l'accueil se foutent de moi...!"

Anne-Christine (la seule blonde-racine  à porter un deux pièces à fleurs roses pour l'aquagym) : "Ah oui, ils doivent se dire qu'est-ce qu'il peut les baratiner ces vieilles."

Houle réprobatrice des vieilles, moi en tête : "Ah, je vois que c'est l'heure des dindes, c'est la saison, on va pouvoir se les farcir et les fourre !" ce qui est une tautologie mais fait du bien par où ça passe.

Sophie se signe et implore le pardon de quelqu'un qu'on ne connaît pas car elle est luthérienne à la base  donc elle se signe pour n'importe quoi. Y compris, comme elle est jurassienne, à chaque fois qu'elle confectionne un brödele.

Brigitte (qui a reçu de la nature une dentition de les dents de la mer) : "Moi, j'suis retraitée de la fonction publique, j'chuis suis pas vieille, j'ai 53 ans, mais je suis veuve." (Son pauvre mari, elle a dû trop le sucer avec ses dents de louve, il en est resté raide).

Le Daniel :  "Ah ben tiens, comme personne ne t'attend, Brigitte, je vais te remettre dix minutes d'exercices abdominaux supplémentaires."

Tsunami de silence outré.

Catherine, une drôlesse qui n'en rate pas une : "Moi, j'ai été plaquée par mon mari avec trois enfants sur le dos, un oriental naturellement, croyez-moi, plus ça va plus je suis contente d'aller à la messe et là, je rentre vite me faire en solitaire mon boudin noir (elle hésite à dire boudin de couleur ou boudin keubla).

Sophie et moi : "On se retrouve à la cafète ? Daniel,  on t'offre un caoua !."

Daniel : "Ah, c'est vrai vous êtes les cinq mousquetaire de la machine à café;"

Diantre, Palsembleu, Ventre saint gris, Montjoie Saint Denis, à pied Bourguignons à Dada Champagne, le bougre a de la culture. Il a dû lire Alexandre Dumas dont le ravissant château se situe à une jetée d'IPhone de La Celle Saint-Cloud.  Mais pour le calcul, c'est le zéro pointé. Ce moniteur dans toute sa mâlitude va venir nous rejoindre pour se faire offrir un Cappucino.

Il s'avance dans toute sa virilité tranquille, T-Shirt siglé Moniteur de la piscine Corneille de La Celle Saint Cloud, de couleur marine et short rouge sur guibolles de poulets (l'homme est basque, élevé au grand air et nourri au maïs). Nous toutes, emmitouflées dans nos doudounes, surtout moi qui souffre d'une double épaisseur physique et textile. Tout ça parce qu'on s'étaent cotisées, surtout moi pour lui offrir une bouteille de Canard Duchène, le champagne le moins cher que j'ai trouvé à la foire au champagne des magasins Nicolas, il est dégueulasse, sûret et il fout des maux d'estomac, mais c'est-y pas l'intention qui compte ? A Partir de là, Daniel va nous raconter les horreurs qu'il a vécues avec une érotomane qui a pensé que, parce qu'il l'encourageait à faire ses mouvements, avait cru comprendre qu'il la désirait, toute baignée d'eau de Javel, et voulait la sauter dans la seule cabine de douche qui ferme.

Comme quoi, l'aquagym, c'est un excellent résau social, presque comme Facebook. Ou Meetic.

Copyright OlMaitre-nageur-copie-1.JPGivia van Hoegarden

Crédit photo : Internet.


Partager cet article

Repost 0
Published by oliviavanhoegarden.over-blog.com
commenter cet article

commentaires